Ethereum

Ethereum 2.0 – « Première répétition générale » avant la fusion Proof of Stake (PoS)

31 Mai 2022 - 15:00

Le réseau Ethereum est l’exemple même d’un secteur des cryptomonnaies en mutation permanente. Mais également d’une dynamique de construction qui ne se soucie pas des aléas de ce marché à l’instabilité chronique. Et cela même s’il divise sur le fait de savoir à quel point il en est encore l’avenir ou déjà le passé, version roi des shitcoins. Une décision personnelle qui ne peut toutefois pas ignorer la force et l’omniprésence de cette blockchain historique de la tendance Money Lego. Avec la perspective d’une fusion dans sa version Proof of Stake comme preuve pas les faits. Et une « première répétition générale » qui va sans aucun doute donner une idée de la tendance…

Le réseau Ethereum est un incontournable historique du secteur des cryptomonnaies. Même s’il est devenu au cours de la dernière année une « blockchain pour les riches » aux yeux des nouveaux arrivants, pour la plupart déjà repartis. Avec des frais de transactions qui ne brillent que par leurs nouveaux plus hauts à chaque fois à peine croyables. Mais un projet à la force communautaire et à la décentralisation encore inégalées, pour ceux que ce genre de détails intéresse encore.

Ethereum

Ethereum - Le "New York" des smart contracts : vaste, encombré, mais incontournable

Hugh B. - 31 Mar 2022 - 13:00

Qu’on l’adore ou qu’on le déteste, le réseau Ethereum [...]

Lire la suite >>

Une dynamique à la hauteur de ses ambitions, avec un passage à une version Proof of Stake (PoS) qui a tout d’historique. Cela même si de nombreux retards successifs finissent par en faire reculer l’échéance, comme l’âge de la vieillesse au fil des années. Mais quoi qu’il arrive, ce nouvellement dénommé « Consensus Layer » verra bel et bien le jour. Mais pas avant la fin de cette année, selon les derniers pronostiques. Et plus sûrement en 2023, si l’on prend en compte la flexibilité calendaire utilisée jusqu’à présent et les problèmes éventuels (ceci n’est pas une estimation officielle).

Ethereum 2.0 – Une « première répétition générale »

Mais la date importe peu, tant que le résultat est opérationnel. Car le principal objectif est de réduire l’empreinte écologique du réseau Ethereum, tout en offrant des fonctionnalités plus fluides et censées être moins coûteuses. Raison pour laquelle de nombreuses étapes de test et de forks fantômes se succèdent, afin d’en valider chaque avancée décisive. Et la dernière en date à tout de symbolique, car il s’agit de la « première répétition générale. »

« Le testnet PoW le plus ancien d’Ethereum passe au Proof of Stake (PoW) ! Une nouvelle chaîne de balises a été lancée aujourd’hui, et The Merge est attendu vers le 8 juin sur le réseau. Node Operators : c’est la première répétition générale.« 

Tim Beiko

Dans les faits, il s’agit d’un passage au Proof of Stake pour le plus ancien testnet du réseau Ethereum, répondant au petit nom de Ropsten. Ce dernier lancé en 2016, et utilisé dans le cas présent pour effectuer cette fusion en toute sécurité. Et sans que cette opération n’ait d’impact sur la véritable blockchain principale. Car il représente sa meilleure copie actuelle, tout en offrant une version de l’ETH sans valeur pour effectuer tous les tests nécessaires.

Ethereum

Ethereum proche d'une étape majeure vers sa version 2.0

Nathalie E. - 19 May 2022 - 12:58

Une nouvelle étape sur la voie de la mise à niveau tant attendue [...]

Lire la suite >>

Il reste néanmoins quelques ajustements à apporter avant le déclenchement effectif de cette fusion. Comme la définition d’une difficulté de minage du côté PoW. Ou encore une dernière mise à jour avant d’opérer ce basculement historique. Mais tout laisse penser que la date du « 8 juin environ » devrait être respectée. Une affaire à suivre de près…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche