L’émergence tumultueuse de la DeFi en Chine

 L’émergence tumultueuse de la DeFi en Chine

La demande chinoise pour rejoindre l’espace émergent de la finance décentralisée serait exponentielle au point que les exchanges locaux centralisés souffriraient d’une migration de leur dépôt au profit de protocoles DeFi.

Les vases communicants

Aux dernières nouvelles en provenance de l’empire céleste, les chinois sembleraient convoiter avec appétit les nouvelles opportunités de rendement offertes par le marché des cryptomonnaies. Un fait saillant viendrait le corroborer : les recherches quotidiennes associées à l’acronyme « DeFi » qui seraient en expansion. Ainsi, WeChat, le populaire réseau social, aurait enregistré un pic de près de 900 000 demandes (plus du double du record précédent qui plafonnait à 500 000) sur « DeFi » le 2 septembre. Au moment même où la finance décentralisée connaissait son sommet vertigineux avec une valeur totale verrouillée (TVL) de 9,5 milliards.

Un enthousiasme néanmoins à tempérer. La chute globale du marché crypto, le 6 septembre, qui a emporté avec elle plus de deux milliards de dollars de fonds TVL a aussi tiédi l’euphorie. Les recherches « DeFi » sur WeChat sont retombées à 450 000 vues.

Les CEX et les utilisateurs se rebiffent

Néanmoins, cette curiosité attestée n’a pas été sans conséquences. En effet, le journaliste Colin Wu a relayé l’information selon laquelle de nombreux exchanges avaient connu localement des problèmes de liquidités liés à de gros retraits de clients cherchant à transférer leurs fonds vers des plateformes décentralisées comme Uniswap. Bitfinex et Kucoin notamment ont connu une baisse significative de leurs réserves d’échange. Mieux encore et graphiques de CryptoQuant à l’appui, il a montré que de nombreux utilisateurs ont acheté la récente baisse du prix de l’ether (ETH) pour investir l’actif dans du Yield Farming, cette fameuse agriculture de rendement qui fait exploser tous les compteurs.

Mais, face à cet engouement, les plateformes centralisées (CEX) qui ne comptent pas se laisser dépouiller sans rien faire, ont fait obstruction et ont suspendu leurs services de retrait. Les représailles n’ont pas tardé. Et une campagne, par media social interposé, serait en train de se mettre en place pour inviter les utilisateurs de ces exchanges à retirer leurs cryptos et stablecoin (l’USDT hégémonique en Chine comme ailleurs) et à supprimer leurs comptes.

Un espace DeFi intranquille

Si le rallye parabolique de la DeFi s’est propagé jusqu’à la Chine, on observe néanmoins que l’intérêt des investisseurs chinois s’est fait attendre. Pour un certain nombre d’observateurs, ce décalage tient principalement à deux raisons. La première liée à un manque d’éducation (à croire que tous les investisseurs DeFi sont des experts patentés…) et la deuxième, qui semble plus probante, l’absence d’interfaces DeFi appropriées aux utilisateurs chinois. Le fait est, il semble dorénavant que l’élan soit amorcé et provoque un afflux humain et financier sur ce segment de marché de la crypto.

DeFi démarre maintenant en Chine. Seuls quelques groupes WeChat discutaient sur le sujet auparavant. Ces derniers jours, il y a plus de gens qui sont entrés dans la DeFi. On voit même des groupes qui mettent de l’argent ensemble pour créer un «fonds agricole». Nombre de personnes également planifient leurs propres projets. »

Molly, twitter

Cette émergence asiatique fait bien sûr miroiter de belles perspectives à venir pour les croyants à long terme de la DeFi. Elle vient aussi confirmer que ce segment bouillonnant du marché n’est pas de tout repos. Entre les nouveautés et les initiatives incessantes impossibles à suivre au jour le jour, les batailles internes, les conflits ouverts ou larvés, les scams ou autres fantaisies du même acabit et la guerre désormais ouverte entre CEX et DEX, l’ennui ne risque pas de gagner les aficionados. Enfin si quand même, quand on constate le nombre de plagiats purs et simples de produits déjà existants qui continuent d’arriver sur un secteur visiblement prêt à tout gober. Comme toujours, il y a des projets sérieux avec une vraie proposition susceptible de modifier l’approche de la finance et la masse des autres qui n’attend que le naïf pour se remplir les poches.

On savait déjà que la DeFi était un espace intranquille, son essor tumultueux en Chine vient le confirmer.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,602