Panique sur le cours du pétrole – Et le Bitcoin (BTC) dans tout ça ?

 Panique sur le cours du pétrole – Et le Bitcoin (BTC) dans tout ça ?

C’est lorsque l’on croit que le plus gros de la crise est passé qu’elle se rappelle à nos bons souvenirs. Hier, le prix du baril de pétrole WTI est passé sous la barre des zéro dollar. Un fait historique et une première dans le domaine. Une chute de 300% de son cours en seulement quelques heures qui marquera les esprits. Cela rappelle d’autres scénarios pas si lointains, jusque là propres à l’univers des cryptomonnaies. Se pose également la question de la réaction des cours cryptos à cet effondrement.

Les chiffres font penser à la volatilité que l’on rencontre habituellement sur les graphiques de l’univers des cryptomonniaes, mais pendant une mauvaise journée tout de même. Une chute historique du cours du baril de pétrole WTI qui s’explique par un effondrement de la demande et qui met le marché dans une situation dramatique et jamais enregistrée. À cela vient s’ajouter une autre donnée bassement matérielle. Il n’y a plus de place pour le stocker. Mais cela coûte trop cher d’en stopper la production…

chute cours pétrole

Le phénomène est présenté comme éphémère. Qu’à cela ne tienne, il permet de tirer certaines conclusions et de garder dans un coin un argument de poids pour la prochaine discussion sur la supposée volatilité extrême du cours du Bitcoin en comparaison à la bourse traditionnelle.

Et le Bitcoin dans tout ça ?

Cette réalité pose une nouvelle fois la question de la place du Bitcoin et des cryptomonniaes dans cet univers boursier traditionnel en pleine crise. La première question est de savoir si cette chute va avoir un impact sur le prix du BTC, à la hausse comme à la baisse. Pour le moment, il enregistre une baisse de 4% sur les dernières 24h. Rien qui permette donc de s’alarmer. Il s’échange actuellement à $6880.


Cette réalité n’a pas manqué de faire réagir au sein de la cryptosphère. Et les conclusions sont unanimes. La bourse n’a dorénavant plus aucune leçon à donner à l’univers des cryptomonnaies. Le prix du baril de pétrole texan a atteint le zéro bien avant le BTC !

Bitcoin pétrole chute

Quoi qu’il arrive, la différence est de taille entre le pétrole et les monnaies numériques. Et le meilleur exemple dans cette crise actuelle est l’absence totale de problématique liée à son stockage. Une simple clef USB suffit. Quant à sa production, elle ne connaîtra jamais de dépassement de la demande, puisque son nombre est limité à 21 millions d’unités. Deux bonnes raisons de s’intéresser à cet or numérique.

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,182