Bitcoin – Un rapport de Binance analyse la corrélation entre le BTC et les autres cryptomonnaies en 2019

Dans son dernier rapport annuel (2019) sur les corrélations entre les cryptomonnaies, Binance nous donne un aperçu intéressant de l’année passée. Il y est question de la dominance du Bitcoin, d’une auto-promotion du jeton BNB et de la relation plus ou moins forte que le BTC entretient avec certaines cryptomonnaies. Toutes ne réagissent pas pareil face au leader du secteur.

Ce rapport vient d’être publié sur le site de Research Binance. Il y est question de faire un bilan complet des relations entre cryptomonnaies pour l’année 2019. Ce classement concerne les 20 plus gros actifs dans le domaine, à l’exclusion des stablecoins comme le Tether (USDT). Et même si certaines tendances ne font que s’affirmer, d’autres constatations permettent de se poser des questions intéressantes.

Une dominance du BTC qui reste inchangée

Ce n’est pas une surprise, le Bitcoin reste la star de la cryptosphère et il confirme une nouvelle fois sa position de leader pour 2019. Sa dominance passe de 52% à presque 70% durant cette période (capitalisation du BTC / capitalisation de l’ensemble des cryptos). Et cela ne semble pas près de s’inverser.

Dominance BTC Binance

La dominance du Bitcoin sur la plateforme de trading Binance est elle aussi en nette évolution. Elle a débuté à 20% en janvier 2019 pour terminer l’année à 40% d’opérations réalisées sur une base de BTC.

Un marché globalement morose

Les cours de la quasi-totalité des cryptomonnaies n’ont pas été au beau fixe durant la seconde moitié de l’année 2019. La baisse engagée au troisième trimestre s’est confirmée pour la fin de cette période. Selon le rapport de Binance, seules 3 cryptomonnaies figurant dans cette liste ont sorti leur épingle du jeu. Il s’agit de Tezos (XTZ), NEO et Bitcoin SV (BSV) dont les cours ont réussi l’exploit de retrouver un prix presque équivalent à celui de juin 2019.

Bilan cryptomonnaies 2019 Binance

Sur l’année entière, seules 4 des 10 principales cryptomonnaies arrivent à afficher un résultat positif, même si leurs cours actuels sont inférieurs à celui de la fin du second trimestre. Comme l’indique le tableau ci-dessus, il s’agit du BNB en tête avec une hausse enregistrée de plus de 127,50%, suivi du BTC en seconde position avec un honorable + 86,78%. Viennent ensuite le Litecoin (LTC) et le Bitcoin Cash (BCH) respectivement à +29,50% et presque 25%. Cela s’explique grâce à des hausses record enregistrées au cours du second trimestre.

Si l’on prend les 20 principales cryptomonnaies par capitalisation, uniquement 4 d’entre elles ont dépassé le BTC en termes d’augmentation sur la totalité de l’année 2019. Il s’agit du LINK de Chainlink, du Huobi Token (HT), du Tezos (XTZ) et du Binance Coin (BNB). Et dans ce cas de figure, le BNB perd très probablement sa première place.

Des jetons indépendants du BTC

Le point intéressant de cette étude permet de définir la corrélation qu’il existe entre les différentes cryptomonnaies. Un bon outil pour savoir dans quelle mesure un placement peut évoluer, en particulier en rapport au BTC qui a tendance à mener la danse.

“En général, les actifs avec une corrélation supérieure à 0,5 sont considérés comme ayant de fortes associations positives. De même, une corrélation proche de zéro indique un manque de relation linéaire entre deux variables.”

Corrélation cryptomonnaies Binance

Si l’on regarde attentivement ce tableau, trois jetons se démarquent clairement du Bitcoin et des autres cryptomonnaies présentes. Ils se trouvent bien en dessous de l’indicateur au niveau de 0,50, informant d’une “forte association positive.” Avec un petit 0,33, le XTZ de Tezos et le jeton ATOM de Cosmos font figure de rebelles. On peut y ajouter le LINK de Chainlink avec un 0,36 très acceptable, et même le Huobi Token (HT), avec un score de 0,50 tout juste. À titre de comparaison, Ethereum (ETH) se trouve à l’extrême inverse, comme cryptomonnaie la plus corrélée au Bitcoin avec un résultat de 0,91.

À la lecture de ces résultats, impossible de ne pas  faire un parallèle avec les cryptomonnaies ayant effectué de meilleurs résultats que le BTC l’an passé. ATOM mis à part, ce sont les mêmes que celles qui sont le moins corrélées au Bitcoin. Serait-ce le secret de leur succès ?

Cette étude montre que les liens entre les différentes cryptomonnaies restent généralement assez forts. L’ETH est devenu la référence la plus pertinente du marché en 2019 pour cet indicateur. Cette crypto affiche les indices de corrélation les plus élevés avec la majorité des autres altcoins. Binance termine ce rapport en expliquant qu’il est probable que ce lien soit plus fort lorsque le cours des cryptomonnaies est à la baisse, plutôt qu’à la hausse.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

Commentaires

quis Aliquam vulputate, felis ipsum quis, Praesent ut
46 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez