Régulation

Deux prototypes de dollar numérique dévoilés en juillet

29 Mar 2021 - 10:57

La banque centrale américaine (FED), après avoir longtemps rechigné à s’emparer du sujet des CBDC (Central Bank Digital Currency), est désormais très active. La Federal Reserve Bank de Boston et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) s’apprêtent à dévoiler deux prototypes d’un dollar numérique en juillet.

Prototypes de dollar numérique en juillet

Depuis que Jerome Powell, président de la FED, a déclaré que 2021 serait une année importante pour le développement du dollar numérique, les annonces se succèdent suggérant une accélération du calendrier. Il y a d’abord eu la proposition d’une consultation publique sur le sujet. Un modèle directement inspiré de celui que la banque centrale européenne a réalisé auprès des citoyens de l’UE. Et, aujourd’hui, il y aurait deux prototypes de dollar numérique en voie d’achèvement.

Une réalisation rendue possible par un partenariat entre la FED de Boston et l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT). Un centre de recherche très actif spécialisé dans les sciences et la technologie et qui s’intéresse aussi, depuis 2016, au domaine des cryptomonnaies. En effet, le renommé institut a créé une division dédiée, la Digital Currency Initiative. Un département où, soit dit en passant, le nouveau patron de la SEC, Gary Gesler, a dispensé des enseignements sur le Bitcoin et la blockchain.

Les premières versions d’une plateforme destinée à gérer comptes et transactions devraient donc être exposées publiquement au mois de juillet.

La Fed de Boston et le MIT espèrent dévoiler certains de leurs travaux au troisième trimestre. Notamment , au moins deux prototypes de plateformes logicielles qui pourraient déplacer, stocker et régler les transactions effectuées avec des dollars numériques.« 

James Cunha, responsable du projet pour la Fed de Boston

Construites en open source, elles pourront servir de support pour de nouvelles propositions émanant d’autres acteurs. En revanche, aucune précision n’a été donnée quant à l’aspect proprement technologique. Le dollar numérique version FED/ MIT reposera t-il sur une blockchain ? La question reste en suspens, comme bien d’autres.

Si les CBDCs semblent longues à se mettre en place, c’est que les enjeux qui traversent cette nouvelle infrastructure de paiement sont nombreux et délicats à trancher.

Des questionnements toujours non résolus

Il y a naturellement des préoccupations en terme d’anonymat, de protection des citoyens et d’inclusion financière du plus grand nombre.

Mais au-delà de ces interrogations légitimes qui supposent une forte adhésion de la population pour faire advenir une version numérique de la monnaie souveraine, il y a aussi la question centrale du rôle des banques dans cette nouvelle architecture monétaire. Est-ce la FED qui doit héberger les comptes des clients ? Ou faut-il laisser aux banques commerciales la possibilité d’agir en tant qu’intermédiaires ? Un premier livre blanc a déjà exposé les différentes pistes à explorer en la matière. Il y a d’ailleurs fort à parier que les expérimentations du binôme FED/MIT y ont trouvé matière à réflexion.

Mais la décision en dernier ressort revient au pouvoir politique. Et celui-ci, en dépit d’initiatives plus offensives à l’international (on pense bien sûr au DCEP chinois), reste encore très prudent dans son approche. Et ce, malgré l’opiniâtreté de certains élus ou sénateurs qui plaident ardemment pour organiser la riposte, destinée à maintenir la suprématie du dollar américain dans les échanges internationaux;

Powell confirme d’ailleurs cet état de fait. Il est clair pour lui que la banque centrale n’adoptera pas un dollar numérique sans le soutien des dirigeants élus du pays. En attendant leur aval, il s’agit néanmoins d’avancer sur sa conception.

Nous pensons qu’il est important de ne pas attendre le débat politique, car nous serons alors en retard d’environ un an.»

ames Cunha, responsable du projet pour la Fed de Boston

D’autant que l’avenir semble plus ouvert. La nouvelle secrétaire au Trésor, Janet Yellen, à la différence de son prédécesseur Steve Mnuchin, se montrant plutôt favorable à la création d’un dollar numérique.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche