Ethereum ( ETH) – Que vont devenir les mystérieux 5 millions de dollars de frais non réclamés ?

 Ethereum ( ETH) – Que vont devenir les mystérieux 5 millions de dollars de frais non réclamés ?

L’affaire avait secoué l’univers crypto il y a quelques jours. En cause une transaction classique figurant sur le réseau etherscan, mis à part un montant de frais quelque peu élevé de plusieurs milliers d’ETH. Une histoire qui n’a pas trouvé de réponse, mais dont le dénouement semble se préciser. 

Les transactions sur le réseau Ethereum offrent la possibilité de modifier les frais impliqués à leur gestion (gas) pour en accélérer la prise en charge. Cela dans le cadre d’une opération nécessitant une rapidité plus importante ou pour tenter d’en assurer le bon déroulement. En moyenne, ces frais s’élèvent à quelques dizaines de centimes d’euros tout au plus. Mais parfois les choses dérapent.

2,4 millions de dollars de frais

Cela a été le cas récemment avec une transaction d’un montant de 0,55 ETH pour laquelle des frais à hauteur de plus de 2,4 millions de dollars ont été appliqués. 

Etherscan Frais de plus de 2 millions de dollars pour une transaction Ethereum

L’opération n’est pas passée inaperçue et n’a pas manqué de provoquer un grand nombre de réactions et surtout d’hypothèses sur les raisons de sa mise en oeuvre. La plus partagée et plausible d’entre elles n’étant qu’une « simple » erreur de l’utilisateur concerné ayant confondu le montant à transférer avec les frais de cette transaction. 

Mais c’était sans compter sur l’imagination de la cryptosphère sur le sujet. Certains y voyant une technique des plus innovante pour tenter de blanchir de l’argent. Un procédé qui, s’il s’avère exact, n’a visiblement pas rencontré la discrétion souhaitée.

frais-ethereum-millions-dollars

Fait intrigant, une seconde transaction du même type provenant de la même adresse a été repérée peu de temps après. Cette dernière comportait un montant de frais rigoureusement identique à la précédente. Une indication qui a permis de privilégier l’hypothèse d’un bug plutôt que celle d’une erreur humaine. Certains envisageant l’éventualité d’un hack qui aurait mal tourné pour les pirates.

Quoi qu’il en soit, personne ne s’est manifesté à l’heure actuelle pour réclamer ces 5 millions de dollars. Ou plus exactement, aucune des personnes qui réclamaient ces fonds n’a pu prouver être le propriétaire du compte à l’origine de l’envoi de ces sommes. 

Une enquête est actuellement en cours et ces fonds pourraient être finalement redistribués aux mineurs sous la forme d’une contribution partagée. Affaire à suivre…

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,181