Changpeng Zhao aurait demandé à Sam Bankman-Fried d’arrêter de « faire n’importe quoi »

12 décembre 2022 - 12:00

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Dans la liste des découvertes liées à l’affaire FTX, à peine un chapitre se ferme qu’un autre vient s’ouvrir. Et cette fois il s’agit d’un improbable groupe sur la messagerie Signal censé regrouper les principaux responsables des plateformes et projets centralisés de l’écosystème des cryptomonnaies. Une discussion intitulée « coordination des exchanges » dans laquelle Changpeng Zhao (CZ) aurait demandé, le 10 novembre, à Sam Bankman-Fried (SBF) d’arrêter de « faire n’importe quoi » et de « causer plus de dégâts ». Explications…

Le marché des cryptomonnaies n’a décidément pas finit de confondre absence de contrôle et pratique du n’importe quoi. Car les dernières révélations du Wall Street Journal montrent un visage méconnu de la partie centralisée de cet écosystème. Avec une pratique présentée comme « impensable dans le monde des exchanges traditionnels, en raison des préoccupations concernant la collusion et les violations potentielles des lois antitrust« . Cela reste à démontrer. Mais voilà pour le contexte…

Car il s’agit dans le cas présent de la révélation d’un groupe de discussion improbable sur la messagerie Signal. Ce dernier regroupant les PDG de Binance (Changpeng Zhao), de FTX (Sam Bankman-Fried), mais également de la plateforme Kraken (Jesse Powell). Ainsi que Justin Sun, dont on se demande ce qu’il fait là. Et enfin, ou plutôt entre autres, le directeur de la technologie du stablecoin USDT (Paolo Ardoino). Voilà pour le casting…

Cryptomonnaies

L'intégration de la cryptomonnaie MOB à la messagerie Signal pose problème

Hugh B. - 14 Apr 2021 - 15:00

Développer ou intégrer une cryptomonnaie à une messagerie ou un réseau [...]

Lire la suite >>

CZ vs SBF – « Arrête de faire n’importe quoi »

Le groupe de discussion s’appelle « Coordination des exchanges ». Et son but tout à fait officieux reste obscur compte tenu des membres qui peuplent ses lignes. Mais ce que révèle le Wall Street Journal concerne bien évidemment le seul sujet que les médias traditionnels abordent actuellement, sans pour autant trop s’y attarder, à propos du secteur des cryptomonnaies : l’affaire FTX. Avec des interviews à la complaisance nauséeuse au cours desquelles Sam Bankman-Fried se sent le droit d’affirmer qu’il « n’a jamais essayé de commettre une fraude ». Le contexte…

Cryptomonnaies

Sam Bankman-Fried - "Je n'ai jamais essayé de commettre une fraude"

Hugh B. - 01 Dec 2022 - 10:00

Compte tenu de l’ampleur de la catastrophe FTX enclenchée sous la [...]

Lire la suite >>

Toutefois, ces récentes déclarations démontrent qu’un combat opposait Changpeng Zhao et Sam Bankman-Fried dans les coulisses de l’effondrement de la plateforme FTX. Et de toute évidence, le patron de Binance souhaitait que l’ex-milliardaire déchu « arrête de faire n’importe quoi » pour tenter de sauver ses fesses, au détriment de tout un écosystème. C’est en tout cas ce que laisse penser cette publication datée du 10 novembre. C’est-à-dire le jour même où la société Binance a officiellement annoncé qu’elle ne reprendrait pas FTX.

« Arrête d’essayer de dépeger les stablecoins. Et arrête de faire n’importe quoi. Arrête maintenant, ne cause pas plus de dégâts. »

Changpeng Zhao

Alameda Research – Tentative de depeg de l’USDT ?

Car à la même date, le directeur de la technologie de Tether exprimait, selon le Wall Street Journal, ses inquiétudes quand à une tentative de déstabilisation du stablecoin USDT initiée par Alameda Research. Cela afin de « faire baisser le prix de l’USDT et d’entraîner d’autres cryptomonnaies dans son sillage. » En cause : la souscription d’un prêt auprès du protocole Aave (AAVE) d’un montant estimé à plus d’1 million d’USDT. Avec une tentative d’en échanger une partie (250 000 USDT) contre son concurrent USDC.

Stablecoins et MNBC

Tether (USDT) sort indemne de tous les tourments actuels, vraiment ?

Nathalie E. - 18 Nov 2022 - 07:28

L’émetteur du stablecoin USDT, Tether, affirme ne pas être exposé aux [...]

Lire la suite >>

Une pratique qui a immédiatement soulevé des soupçons quand à une possible volonté d’Alameda Research de faire ainsi baisser la valeur de l’USDT en jouant avec son attache (peg) au dollar. Le tout afin de tenter de réduire ses passifs et de réaliser une opération de la dernière chance pour essayer de limiter la casse. De simples mensonges, selon Sam Bankman-Fried dont la réponse ne s’est pas faite attendre, même si sa véracité reste toute relative au regard de tout ce qui s’est passé par la suite.

« Des transactions de cette taille n’auraient pas d’impact matériel sur les prix de Tether, et à ma connaissance, ni moi-même ni Alameda n’ont jamais tenté de détacher intentionnellement Tether ou toute autre stablecoin. J’ai fait un certain nombre d’erreurs au cours de la dernière année, mais celle-ci n’en fait pas partie. »

Sam Bankman-Fried

Tether vs Alameda Research – « Nous sommes solides »

Mais comme l’explique Changpeng Zhao, et comme doit très bien le savoir Sam Bankman-Fried, ce n’est pas la taille des transactions qui importe, mais leur fréquence. Car « même si elles sont de petites tailles, elles pourraient submerger les teneurs de marché dont l’activité de négociation aide à maintenir le prix de l’USDT à 1$. » Et si trop d’ordres de vente arrivent simultanément, les difficultés rencontrées afin de répondre à cette demande « entraîneraient finalement une baisse de son prix ».

Stablecoins et MNBC

Tether (USDT) sort indemne de tous les tourments actuels, vraiment ?

Nathalie E. - 18 Nov 2022 - 07:28

L’émetteur du stablecoin USDT, Tether, affirme ne pas être exposé aux [...]

Lire la suite >>

Et autant dire que dans le contexte de l’effondrement de la plateforme FTX, cela aurait eu des répercussions encore bien plus dramatiques. Mais pas d’inquiétudes à avoir, selon le directeur de la technologie de Tether. Car ce dernier affirme que le stablecoin USDT est bien assez solide pour faire face à ce genre de pratiques.

« Pour être clair, nous rachèterons tout montant d’argent qui nous reviendra. Nous sommes solides. »

Paolo Ardoino

Une affirmation de Paolo Ardoino qui soulève une autre question centrale, c’est bien le mot, dans le secteur des cryptomonnaies. Celui de la solidité et des garanties effectives dont dispose la société Tether pour son stablecoin USDT. Mais c’est un autre débat… ou pas !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche