Finance Décentralisée (DeFi)

Goldman Sachs postule pour un ETF appliqué au secteur de la DeFi

27 Juil 2021 - 11:29

Il y a des actualités qui amusent autant qu’elles agacent. Et lorsque cela concerne le timide rapprochement des banques avec l’univers des cryptomonnaies, les avis divergent. Cela entre un intérêt croissant qui peut s’apparenter à une adoption en cours. Et un avantage pour le secteur qui reste encore difficile à estimer et/ou à voir d’un œil réellement positif. Car leur raison d’être n’est-elle pas d’échapper à cette finance traditionnelle ? Un point de vu lui aussi très polémique. Mais une question qui reste néanmoins théorique, car ce marché est par nature ouvert à tous. Et cela inclut également les structures financières classiques comme la célèbre banque d’investissement Goldman Sachs.

S’il y a une banque d’affaires qui aime à se frotter à l’univers des cryptomonnaies, c’est sans conteste la très présente Goldman Sachs. Cette dernière dans une position que l’on pourrait qualifier de retrait actif vis-à-vis de ce secteur. C’est-à-dire attentive et curieuse, mais tout en restant à une distance de sécurité raisonnable. Ce qui lui a valu de rater le train de Bitcoin il y a tout juste un peu plus d’une année. Mais comme les erreurs doivent servir de leçons, il semble qu’elle s’intéresse actuellement de très près à la DeFi.

Rien de réellement surprenant lorsque l’on constate que même hors de la zone crypto cette finance décentralisée est au centre de tous les regards. Un domaine dont le développement explosif oscille entre milliards de dollars et positionnement idéologique. Et qui irrite autant les régulateurs qu’il attise les convoitises des amateurs de rendements élevés. Raison pour laquelle la banque Goldman Sachs tente une percée dans le domaine avec un ETF appliqué à ce secteur. Mais cela tout en respectant le pouvoir décisionnaire de la Security and Exchange Commission (SEC) qui est déjà au courant.

Goldman Sachs développe un ETF DeFi

Car la procédure d’enregistrement légale de cet ETF est déjà officiellement lancée. Et elle passe par une approbation indispensable de la part de la SEC. Cela afin de rendre ce Goldman Sachs Innovate DeFi and Blockchain Equity ETF tout ce qu’il y a de plus réglementaire. Avec comme objectif d’offrir une exposition aux principales cryptomonnaies de la finance décentralisée et de la blockchain dans le monde entier. Ce qui veut dire plus précisément : en Australie, au Canada, en France, en Allemagne, à Hong Kong, au Japon, en Corée du Sud, en Suisse, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et bien évidemment aux États-Unis.

« Le Goldman Sachs Innovate DeFi and Blockchain Equity ETF (le «Fonds») cherche à fournir des résultats d’investissement qui correspondent étroitement, avant frais et dépenses, à la performance de l’indice Solactive Decentralized Finance et Blockchain (l’«Indice»). – Goldman Sachs

Une mise en place sur le modèle du Solactive Blockchain Technology Performance Index. Et qui entre de toute évidence dans la stratégie d’ouverture de la banque Goldman Sachs au marché des produits dérivés en relation aux cryptomonnaies. Cela avec ce qui est présenté comme un fonds destiné à investir au moins 80% de ses actifs dans des entreprises qui font progresser la technologie blockchain et la numérisation de la finance. Tout un programme…

Un contenu qui reste à préciser

Ce fonds négocié en bourse (ETF) dédié à la DeFi devrait donc voir le jour prochainement. Mais les détails et spécificités liés à sa mise en place restent néanmoins assez flous pour le moment. Car il semble que sous le terme générique de DeFi, la banque Goldman Sachs intègre tout ce qui se rapporte à la « numérisation de la finance ». Ce qui peut tout aussi bien concerner « la transformation numérique des services financiers traditionnels, comme la prise en charge et la livraison des paiements, les services de transaction, les prêts et les assurances ». À voir ce que cela regroupera effectivement à terme. Et peut-être dans l’attente de ce que la SEC acceptera ou non d’y voir figurer.

Goldman Sachs va élargir sa gamme de produits dérivés à Ether

Une décision qui peut être mise en relation avec la récente étude publiée par la banque d’investissement. Et qui faisait état d’une volonté importante d’exposition aux cryptomonnaie de la part des ultra-riches. Cela par le biais de ces family offices qui en gèrent les milliards de dollars en toute discrétion. Ce qui pourrait très clairement représenter une clientèle de choix pour ce genre de produits innovants. Et faire encore un peu plus des cryptomonnaies un secteur plébiscité par les investisseurs fortunés.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche