Bitcoin

Le magnat norvégien de l’énergie s’engage dans Bitcoin

09 Mar 2021 - 12:57

L’entreprise Aker ASA, géante de l’énergie cotée à la bourse d’Oslo, ne se contente pas d’investir 58 millions de dollars dans le Bitcoin. Elle a également créé une filiale dédiée pour accompagner son investissement et développer des projets autour de BTC. Une annonce loin d’être anodine.

Un investissement engagé

Si l’investissement de Tesla dans le Bitcoin a fait grand bruit, si la frénésie d’achat de MicroStrategy sidère, avec le géant norvégien, le tournant institutionnel du BTC prend une nouvelle dimension. En effet, si Elon Musk a fini par se tourner vers le Bitcoin, poussé par le pionnier Michael Saylor qui, avec sa foi de charbonnier, a été le premier à envisager Bitcoin comme rempart face à un dollar en voie de dévaluation, c’est pour sa qualité de réserve de valeur. Alors certes, le provocant PDG de Tesla a pu émettre l’hypothèse que dans le futur, sa société accepterait le BTC comme moyen de paiement mais le géant norvégien, s’il dispose d’un portefeuille plus petit, a des ambitions bien plus grandes.

Dans une longue lettre adressée à ses actionnaires, le PDG de Aker annonce avoir créé une filiale entièrement dédiée au Bitcoin et à des projets relatifs aux cryptomonnaies. Baptisée Seetee, elle dispose d’une capitalisation de 500 millions de couronnes norvégiennes, soit près de 58 millions de dollars qu’elle conservera en Bitcoin fraîchement acquis.

L’objectif de Seetee est de nouer des partenariats avec de grands acteurs de l’industrie pour oeuvrer à l’adoption massive des cryptomonnaies. Elle va également s’engager dans le mining grâce à une collaboration avec la société de développement et d’exploitation minière Blockstream. Son intention est aussi d’explorer les technologies blockchain, convaincue de leur potentiel disruptif.

Ces technologies ont le potentiel de réduire les frictions dans notre vie quotidienne, d’améliorer la sécurité de nos économies axées sur le numérique et de débloquer de nouveaux modèles commerciaux pour l’innovation.»

La force de la conviction

Aker ASA est contrôlée par l’investisseur milliardaire norvégien Kjell Inge Roekke dont les revenus sont majoritairement générés par les opérations pétrolières et gazières. Récemment, l’entreprise a commencé à investir davantage dans les énergies renouvelables et le PDG, dans sa lettre aux actionnaires, affirme – ce qui n’est pas rien au milieu d’un discours mainstream accusant la doyenne des cryptomonnaies d’être un fléau écologique – que Bitcoin est un moteur de la transition énergétique. Sa conviction est aussi que c’est avec Bitcoin que se joue l’avenir de la finance.

Bitcoin peut encore aller jusqu’à zéro. Mais il peut aussi devenir le noyau d’une nouvelle architecture monétaire. Si c’est le cas, un bitcoin pourrait valoir des millions de dollars. »

Un tournant décisif

Avec de tels attributs prêtés à Bitcoin, la création d’une filiale dédiée semble d’une logique imparable. Elle est effectivement le résultat, selon les propos de l’homme d’affaires, d’une longue discussion sur ses fondamentaux et de ce qu’il est susceptible de représenter aujourd’hui. Car, à l’image de ses pairs, Kjell Inge Roekke est aussi persuadé de la dimension « or numérique » du Bitcoin.

Nous sommes habitués à penser que l’argent liquide est sans risque. Mais ce n’est pas le cas. Il est implicitement taxé par l’inflation à un faible taux chaque année. Cela s’additionne. Quant au bitcoin, c’est comme l’or, mais en mieux »

Si des entreprises investissant une partie de leurs liquidités en Bitcoin n’apparaît plus comme un événement exceptionnel – la liste s’allonge de semaine en semaine – en revanche, le fait que des sociétés cotées s’impliquent directement dans l’écosystème est inédit. C’est Meitu, l’entreprise technologique chinoise, qui juste avant avait ouvert le bal, en déclarant que son investissement dans l’Ether était une façon de se préparer à entrer dans l’univers des applications décentralisées. Un tournant décisif qui indéniablement va marquer l’histoire de l’industrie crypto. Et l’engager résolument vers de nouveaux horizons. On peut parier en effet que d’autres sociétés vont prendre également la mesure du potentiel à exploiter et s’impliquer à leur tour de façon active.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche