Jetons NFT

NFT – Ce géant de la presse fashion va lancer une plateforme dédiée à la mode

20 Avr 2021 - 09:13

Pendant que certains regardent encore du côté du Bitcoin, ce sont bien les jetons non fongibles (NFT) qui occupent le devant de la scène crypto. Une explosion tout autant spéculative que mainstream qui a fait entrer ces objets de collection 2.0 dans le quotidien de tous les passionnés de numérique. Cela à coup de prix records et de développements impressionnants. Et porté par un engouement qui semble s’installer pour durer dans les domaines artistiques et culturels de pointe. Un fait confirmé par l’entrée sur ce marché de la société de publication du magazine Vogue. 

Il semble que la baisse remarquable enregistrée par le marché des jetons NFT ne soit pas un problème. Une bulle en train d’exploser selon certains analystes. Mais un univers qui ne cesse de rencontrer de nouveaux acteurs et de connaître de nouveaux développements. Car aussi forte qu’ait été la montée, tout laisse penser que la redescente ne sera que la confirmation d’un véritable succès. Et d’un nouveau domaine de collection numérique aux potentiels encore en grande partie inexplorés.

Une réalité qui s’accompagne actuellement d’une tentative de déménagement sur la Binance Smart Chain. Cela afin de profiter de ses frais (beaucoup) plus bas. Et de mettre en place des plateformes et marketplaces dédiées. Comme c’est le cas depuis peu sur le DEX BakerySwap. Ou encore avec le prochain lancement de la plateforme NFTb encore en cours de développement. Et qui offrira la possibilité de réaliser des dons à des fondations caritatives dans le cadre de la vente de jetons non fongibles.


Edward Snowden met un NFT en vente pour soutenir la liberté de la presse

Le marché des NFT est en Vogue

Mais la particularité actuelle des jetons NFT est leur capacité à s’extraire de la sphère encore très intimiste des cryptomonnaies. Un déplacement remarquable très certainement porté par les records de prix que ce marché peut permettre d’obtenir. Ce qui semble même avoir redonné des espoirs de rendements importants à Wall Street il y a peu. Et qui est très certainement à l’origine de l’entrée dans cet univers de la société Media Publishares, éditrice de l’historique magazine Vogue.

Une information récemment rendue publique sur le compte Twitter de la plateforme Binance. Et pour cause, puisque cette dernière est dans la confidence tout autant qu’inscrite dans ce projet au titre de partenaire. Cela au côté de la société spécialisée dans le développement blockchain du nom de Vidy. Ainsi que d’autres investisseurs soucieux de ne pas rater cette opportunité.


vogue-nft-binance

« Nous assistons à une nouvelle renaissance créative où la créativité et la technologie conduisent ensemble le changement. En créant une plateforme NFT, qui agit essentiellement comme un marché virtuel entre les créatifs et les utilisateurs, cela nous permet de fournir une place de marché unique associée à du contenu pour la communauté sous forme d’éducation, d’interaction et de divertissement. » – Michael von Schlippe, président de Media Publishares

Un projet qui devrait donc se résumer au développement d’une plateforme. Celle-ci annoncée comme tout spécialement dédiée à la mode aux arts et la musique. Cela afin – et selon les termes du communiqué – d’apporter à cet univers des jetons NFT la « structure » et la « curation » qui sembleraient lui faire défaut. Ce qui se résume plus simplement à créer un club VIP du jeton non fongible pour créatifs prestigieux et amateurs avertis.

Une plateforme de mode numérique

Même si son nom n’est pas encore connu, cette plateforme semble devoir remplir certaines fonctions déjà bien claires. Et en premier lieu celui de place de marché virtuelle « navigable à 360° afin de présenter des objets de mode numérique. Cela grâce à un système de création et de vente aux enchères déjà très répandu dans le domaine. Ce qui devrait permettre de mettre en relation les amateurs de technologie et de luxe à des créateurs en « quête d’exploration de nouvelles identités visuelles. »

Un développement qui souhaite également donner une place importante à l’aspect écologique. Cela du fait de la mauvaise presse faite autour du caractère très énergivore de ces jetons NFT. Et qui dans le cas présent devraient présenter un « faible coût environnemental, » sans toutefois préciser comment ni par quel moyen.


Enjin (ENJ) – Des jetons NFT écologiques et neutres en carbone d’ici à 2030

Le lancement n’est pas prévu avant la seconde moitié de cette année 2021. Et la plateforme Binance y participera en temps qu’expert dans le domaine. Cela afin d’accompagner la mise en place de ce projet qui se veut innovant et stimulant pour le marché des jetons non fongibles

« Nous pensons que cette plateforme libérera l’imagination de l’art et de la technologie, maximisera la valeur de la créativité et accélérera la croissance de l’industrie de la mode. » – Helen Hai, responsable de Binance NFT

De grands noms associés à un projet d’envergure. Il ne reste plus qu’à attendre de voir si les résultats seront à la hauteur des annonces. Et quel pourra être l’intérêt réel de cette « mode numérique » qui reste pour le moment très théorique. Mais également quel sera l’état du marché des jetons NFT lorsque le lancement de cette plateforme sera effectif. Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche