Bitcoin – Les baleines mènent la danse et les autres suivent comme ils peuvent

 Bitcoin – Les baleines mènent la danse et les autres suivent comme ils peuvent

La force du Bitcoin est son indépendance vis-à-vis de toute structure de contrôle. Une idéologie qui repose sur le principe de communauté et de mise en réseau. Tout cela pour construire un marché financier sur lequel aucune régulation ne peut être imposée. Une vision théorique qui se heurte cependant à certaines réalités plus concrètes. Et dont le principal obstacle est la manipulation des cours que cela permet de mettre en place par les baleines (whales) du BTC.

Le marché du Bitcoin peut être divisé en deux grands groupes distincts. Les investisseurs particuliers qui y placent des montants certes parfois importants, mais qui restent anecdotiques. Et les gros possesseurs dont les avoirs se comptabilisent en dizaines de BTC ou (bien) plus. Ces derniers répondent au nom de baleines (whales) et leur nombre augmente au rythme des mouvements qu’ils imposent

Une différence qui n’est pas seulement financière. Car elle modifie totalement le rapport que chacun entretient avec le marché très volatil du BTC. Les uns achetant les baisses pendant que les autres se précipitent sur les hausses. Cela dans un mouvement de va-et-vient qui profite la plupart du temps aux plus gros

Les baleines prennent des bénéfices

Une réalité mise en avant dans un récent rapport très complet de la plateforme OKEx. Ce dernier tout particulièrement orienté vers une analyse du comportement des différentes tranches d’investisseurs sur sa plateforme d’échange de cryptomonnaies. Le tout appliqué au dernier mouvement haussier du Bitcoin. Réalité qui a soulevé la question difficile de savoir s’il était encore temps d’investir dans le BTC.

Ce qui a donné lieu à la publication d’un tableau très explicite sur le sujet. Et qui met en évidence le comportement des gros possesseurs de BTC plus portés sur la prise de bénéfices (chiffres négatifs) que sur la poursuite des achats (chiffres positifs). Ce qui n’est pas le cas des petits investisseurs qui ont poursuivi leurs entrées sur le marché jusqu’au dernier moment. 

Les baleines (whales) face à l'ATH du Bitcoin

La raison de cette prise massive de bénéfices par les gros possesseurs de Bitcoin peut être interprétée comme une sécurité. Cela car les niveaux atteints par le BTC ne l’avaient pas été depuis plus de deux années. Une situation qui rendait presque tout le monde bénéficiaire. Et que ces derniers n’ont visiblement pas manquée.

« En novembre, les traders individuels ont continué de participer au rallye, tandis que les grands traders, les baleines et peut-être les institutions ont pris des bénéfices. (…) La résistance psychologique ici, ainsi que la nécessité d’une gestion des risques, ont peut-être incité les baleines et les institutions à dénouer leurs positions à ces niveaux, tandis que les traders individuels continuaient à garder espoir. » – OKEx

Les petits investisseurs souffrent

Un espoir qui a tenu bon jusqu’au bout pour ces derniers. Cela malgré le ralentissement de la hausse certainement en partie enclenché par ces reventes massives des baleines. Et une réalité que cet autre tableau met une nouvelle fois en évidence. Cela en montrant les différences évidentes de comportements face aux fluctuation du marché.

En effet, le mini krach du 26 novembre dernier a enclenché une revente immédiate de la part des petits investisseurs. Mais un retour à l’achat des plus gros. Un mouvement inversement proportionnel le 30 novembre, lorsque le BTC est reparti à la hausse pour absorber cette baisse provisoire. 

Les baleines (whales) face à l'ATH du Bitcoin

Tout cela met en évidence une règle connue dans l’univers des cryptomonnaies. Et qui fait bien souvent des nouveaux arrivants les investisseurs qui alimentent les hausses. Tout cela sur fond de FOMO et d’une volonté de réaliser des bénéfices, qui deviendront en fait ceux des plus gros poissons déjà a l’affût de la prochaine baisse. Durant laquelle ces petits poissons revendront en catastrophe leurs BTC avec une moins-value conséquente. 

« En fin de compte, [les baleines] cherchent à stimuler le marché et à secouer les petits investisseurs dans la panique pour déclencher des opportunités d’acheter à bon marché. Pour les autres, le choix semble se situer entre deux options : nager avec la marée ou contre elle. » – OKEx

Car les baleines achètent les baisses et revendent à la hausse. Cela sans essayer à tout prix d’atteindre un sommet qui ne peut être identifié qu’une fois la baisse déjà (bien) enclenchée. Sauf si l’on possède cet indicateur incroyable et récemment développé qui permet d’anticiper et de prédire les points hauts du Bitcoin !

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,421