Finance Décentralisée (DeFi)

MetaMask – Un projet de DAO porté par une cryptomonnaie native

23 Mar 2022 - 15:00

Le portefeuille MetaMask n’est définitivement pas un acteur du Web3 comme les autres. En premier lieu, car il est devenu en l’espace de quelques années la principale porte d’entrée vers l’univers décentralisé des cryptomonnaies. Tout en résistant dans le même temps aux appels incessants de sa communauté sur la date de livraison d’une potentielle cryptomonnaie native. Un terrain sur lequel la société ConsenSys, à l’origine de son développement, semble bien décidée à s’aventurer. Mais avec de nombreuses précautions qui laissent planer le doute sur la mise en place d’un possible airdrop. Peut-être que cela interviendra en même temps que le lancement de sa DAO ?

Impossible de passer à côté du portefeuille MetaMask dès qu’il s’agit d’investir dans le secteur des cryptomonnaies. Car cette tour de contrôle permet d’accéder à presque tous les principaux réseaux existants. Et d’interagir en toute sécurité avec un grand nombre de plateformes et autres applications décentralisées (DApps). Une position forte de plus de 30 millions d’utilisateurs mensuels, soit une augmentation de plus de 40% en seulement quelques mois.

Cryptomonnaies

Tutoriel - Comment installer et utiliser le portefeuille MetaMask ?

Hugh B. - 27 Feb 2022 - 15:00

Le portefeuille MetaMask est un outil incontournable dans le secteur des [...]

Lire la suite >>

Une dynamique portée par la société dédiée au réseau Ethereum du nom de ConsenSys. Cette dernière à l’origine du développement de MetaMask et des décisions stratégiques qui accompagnent son succès actuel. Avec dans les cartons, une nouvelle interface utilisateur prévue pour « très bientôt. » Mais également la mise en place d’une structure communautaire de type DAO. Le tout en parallèle d’une volonté de « décentralisation progressive » affichée par Joe Lubin, actuel PDG de ConsenSys. Et la confirmation du lancement d’une cryptomonnaie, dont la procédure et le calendrier restent encore à définir.

MetaMask – Une DAO à gouvernance limitée

La mode est aux organisations autonomes décentralisées (DAO) dans le secteur des cryptomonnaies. Tout cela sur fond d’un Web3 dont tout le monde parle, mais que personne n’est réellement en mesure de définir. Avec comme objectif, une gestion communautaire dont la belle théorie initiale se heurte à certaines dérives actuelles. Et comme conséquence inévitable, une méfiance légitime émise par la société ConsenSys, au sujet du développement de son portefeuille MetaMask. En premier lieu afin de ne pas s’attirer les foudres des régulateurs. Mais également dans un souci de cohérence avec une logique communautaire de plus en plus souvent bafouée.

« Une DAO est actuellement en train d’être développée en relation à MetaMask, mais elle ne permettra pas de le gouverner directement. Il est question valider la création et le financement de nouveaux éléments de MetaMask. »

Joe Lubin

Car il n’est pas question de réaliser une opération qui se résumerait à une simple « captation d’argent. » C’est-à-dire le détournement frauduleux et spéculatif de plus en plus systématique d’une volonté initiale de décentralisation. Avec comme conséquence, une prise de pouvoir communautaire rapidement problématique pour le projet concerné. Et dans le cas de MetaMask, le risque de passer à côté d’un airdrop de sa prochaine – et encore théorique – cryptomonnaie. Car la « prudence » est de mise.

MetaMask – Un airdrop sous haute surveillance

La communauté crypto attend avec impatience le lancement d’une cryptomonnaie associée au portefeuille MetaMask. Avec l’espoir de bénéficier d’une opération de type airdrop, à la manière de la plateforme Uniswap (UNI). Mais alors que l’éventualité de cette création a été confirmée, les modalités de distribution restent toujours floues. Car le PDG de ConsenSys est catégorique, il y aura bien un jeton – certainement sous la forme d’un ERC-20 – natif de ce portefeuille. Une récente déclaration faite lors d’une interview donnée il y a quelques jours au média crypto Decrypt. Mais avec un responsable des opérations de MetaMask (Jacobc.eth) qui cherche depuis des semaines à tempérer les attentes de ses utilisateurs.

« Ce n’est pas quelque chose que nous allons improviser. Et nous n’allons pas non plus mettre notre projet en danger vis-à-vis des régulateurs, ni même offrir la gouvernance à des « agriculteurs d’airdrop » ou quelque chose dans le genre. »

Jacobc.eth

Il semble dont que la patience soit de rigueur. Particulièrement du fait de la dynamique actuelle de la société ConsenSys, plus portée sur des questions de rachat et de développements internes. Avec la récente acquisition du portefeuille Ethereum MyCrypto en février dernier. Une structure dont la dirigeante affirmait lors de cette opération vouloir « un écosystème vraiment décentralisé » où il est question « d’autonomiser les gens. » Et pas uniquement d’une affaire de « cupidité » avec comme objectif « de gagner rapidement de l’argent. » Tout un programme !

Ethereum

Vitalik Buterin - Mal utilisées, les cryptomonnaies ont un "fort potentiel dystopique"

Hugh B. - 19 Mar 2022 - 13:00

Tout va très vite dans le secteur des cryptomonnaies. Un véritable [...]

Lire la suite >>

Une position, visiblement partagée par ConsenSys, qui fait clairement écho aux récentes déclarations de Vitalik Buterin, sur le sujet devenu sensible de l’avenir des cryptomonnaies. Et les dérives internes de détournement d’airdrop et de pratiques douteuses qui pourraient bien redéfinir le principe même de ces largages communautaires. En espérant juste que les acteurs honnêtes ne seront pas pénalisés par les pratiques frauduleuses de certaines structures d’investissement. Une affaire à suivre de près…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche