Staking Ethereum – Dépôts en baisse suite à la pression réglementaire

La stratégie de réglementation du secteur des cryptomonnaies ressemble la plupart du temps à un chien (voire plusieurs simultanément) traversant un jeu de quilles. Avec cette énergie souvent déclenchée par l’abus d’ignorance, mais des conséquences pourtant bien réelles. Un véritable parcours d’embuches disposé en travers du développement de cette économie numérique en devenir, dont l’un des dégâts collatéraux semble toucher Ethereum. Car la quantité d’ETH déposée en staking enregistre une baisse notable à quelques jours de la mise à jour Shanghai.

10 avril 2023 - 10:00

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Une nouvelle fois, le réseau Ethereum se prépare à vivre une étape importante de son développement. Un processus enclenché suite au passage historique – The Merge – de sa blockchain initiale vers le Proof of Stake (PoS) en septembre de l’année dernière. Et de ce fait, le dépôt d’une quantité importante de cryptomonnaies ETH en staking par ses tout nouveaux validateurs afin d’en assurer le bon fonctionnement.

Un placement dont l’une des conditions imposées était le blocage de ces fonds numériques pour une période donnée. Un compte à rebours dont la libération devrait se produire dans deux jours, lors du déploiement de la mise à niveau de Shanghai prévue pour ce 12 avril. Dans le même temps, les dépôts réalisés dans cette option de staking enregistrent une baisse significative sur les dernières semaines. Un mouvement que la structure d’analyse Glassnode attribue à la pression réglementaire actuelle.

Ethereum

Ultime étape pour Ethereum avant le retrait des ETH jalonnés

Nathalie E. - 16 Mar 2023 - 09:23

Le hard fork tant attendu d'Ethereum pour permettre aux validateurs de retirer [...]

Lire la suite >>

Ethereum – Staking et pression réglementaire

Ethereum est-il une marchandise (commodity), au même titre que le seul Bitcoin ? C’est ce que laissait penser l’accord tacite passé entre les deux instances américaines concurrentes en train de se déchirer pour le contrôle de cette économie numérique. Puis la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis est venue jeter un titre financier dans la mare. Et depuis la cryptomonnaie ETH flotte entre deux eaux, sans trop savoir ce qu’elle est et surtout… à qui elle devra rendre des comptes.

Un contexte défavorable pour les investisseurs et plus particulièrement pour les 563 000 validateurs à l’origine du dépôt de plus de 18 millions d’ETH en staking (pour un rendement APR de 4,5%). Car si cette cryptomonnaie est effectivement devenue un titre financier lors de son passage au Proof of Stake, l’activité de staking de cette dernière entre dans un cadre légal tout à fait différent. Et comme le flou est actuellement la seule certitude dans ce brassage d’air réglementaire, le doute gagne les rangs de ces amateurs de revenus passifs version Web3.

Staking Ethereum - Dépôts en baisse suite à la pression réglementaire
Staking Ethereum – Source : Glassnode

Avec comme principale conséquence sur les dernières semaines, une baisse notable des dépôts effectués dans le cadre de ce placement numérique. Une dynamique que la structure d’analyse Glassnode attribue à « la pression réglementaire et la mise à niveau de Shanghai. »

« Les tendances de dépôt par les fournisseurs de jalonnement ont montré un changement clair au fil du temps avec Kraken, Binance et Coinbase se battant pour les allocations de dépôt au cours des premiers jours de la chaîne Beacon. Alors que la poussière retombait entre les trois géants, c’est Lido qui est sorti vainqueur, continuant à dominer les entrées de dépôts à l’heure actuelle. »

Glassnode

Ethereum – Mise à niveau Shanghai

Une mise à niveau Shanghai dont le principal intérêt réside dans la libération enfin rendue possible des cryptomonnaies ETH déposées en staking. Cela dans un marché définitivement dominé par le projet Lido Finance qui détient à lui seul plus d’un tier des parts de ce marché, soit 5,9 millions d’unités (11 milliards de dollars). Car son offre prélève une commission de 10%, c’est-à-dire bien inférieure à celles pratiquées par sa concurrence centralisée comme Coinbase (25%). Avec la possibilité de récupérer des jetons de jalonnement Lido Staked ETH (stETH) utilisables, même si la version initiale reste bloquée.

Ethereum

Ethereum - Une monnaie "ultrasound" plus solide que le Bitcoin ?

Hugh B. - 18 Jan 2022 - 09:00

Les débats incessants qui opposent les maximalistes du Bitcoin à ceux [...]

Lire la suite >>

Un retrait d’ETH rendu possible qui soulève de nombreuses questions au sujet de la tendance que cela pourrait prendre. Car il reste difficile d’estimer le nombre de validateurs désireux de cesser cette activité, dont la rentabilité est désormais estimée à 4,5% (APR). Avec, comme l’expliquent certains analystes, un possible et massif déménagement vers Lido Finance pour les investisseurs jusque là bloqués sur des options plus coûteuses. Et de ce fait une centralisation encore plus importante sur ce seul projet, avec les questions de fragilité systémiques que cela implique.

Les régulations sont inévitables dans le monde des cryptomonnaies, mais cela ne devrait pas vous empêcher d’investir en toute sécurité. Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme Bybit (lien commercial) pour faire vos premiers pas en crypto et bénéficier d’une réduction à vie sur vos frais de trading.

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche