Ethereum

Ethereum devient déflationniste pour la toute première fois de son histoire

04 Sep 2021 - 17:25

Il y a des informations qui marquent un tournant entre un avant et un après. Et malgré l’ébullition qui fait frémir l’univers des cryptomonnaies, certaines sont plus importantes que d’autres. Surtout lorsque cela concerne la seconde de ces monnaies numériques par capitalisation boursière. Car c’est bien Ethereum qui va faire les gros titres aujourd’hui. Et cela dans un domaine jusqu’alors réservé au maître des lieux qu’est le Bitcoin. En effet, l’ETH vient de confirmer son entrée officielle dans le club très select des cryptomonnaies déflationnistes. Et c’est tout sauf un simple détail !

L’évolution du réseau Ethereum vers sa version 2.0 moins gourmande en énergie tout autant qu’en frais de transaction suit son cours. Et l’une des étapes clé de cette mutation est sans aucun doute possible la récente mise en place de l’EIP-1559. Cette formule haïe par les mineurs, mais plébiscitée par les utilisateurs et autres protocoles de la DeFi. Car elle permet en théorie de réduire les frais problématiques de cette blockchain à la saturation proche de la congestion. Mais surtout d’en brûler une partie lors de chacune des transactions qu’elle enregistre.

Une destruction programmée et systématique qui a profondément bouleversé la tokenomics souvent critiquée de la cryptomonnaie Ethereum. Le plus souvent par des maximalistes du Bitcoin trop heureux de pouvoir en vanter l’aspect déflationniste sur lequel une bonne partie de son succès repose. Cela du fait de sa quantité limitée à 21 millions d’unités au total. Face à un ETH qui n’avait jusque là aucune limite dans le domaine de sa supply adaptable à l’infini et au-delà. Mais les choses changent. Et il se pourrait bien que le terrain de jeu du BTC ne soit plus aussi inaccessible à son éternel rival et roi incontesté des altcoins.

Ethereum vs Bitcoin – Pourquoi le prix de l’ETH est-il plus « solide » ?

Ethereum devient officiellement déflationniste

Et il fallait bien commencer par un moment précis sur le calendrier pour signaler ce basculement. Ce qui est chose faite depuis ce matin et la publication de Documenting Bitcoin sur Twitter. Cette dernière montrant un graphique sur lequel le nombre d’ETH brûlé passe timidement, mais sûrement au-dessus de ceux émis. Un autre de ces flippenings qui vient donc de se dérouler en cette journée du 4 septembre 2021. Et qui marque « le premier jour déflationniste d’Ethereum ».

Nul doute que cela marque le début d’une nouvelle ère. Celle où les ETH pourraient bien devenir plus rares et par définition plus chers. Le tout selon ce principe appliqué au Bitcoin qui repose sur une adoption théorique dont la limite n’est pas encore connue. Même si cette idée doit faire mal à certains bitcoiners peu enclin à partager la recette d’un Bitcoin aux allures de campagne publicitaire du type : il ne reste plus que 22% de BTC, dépêchez-vous d’en acheter !

Pendant ce temps, l’ETH tente de casser la résistance des 4000$ qui vient de se mettre hier en travers de sa route vers de nouveaux sommets. Ce qui ne devrait pas manquer d’arriver si l’on en croit les indicateurs actuels du marché des cryptomonnaies. Ces derniers tous au vert pour de nouvelles hausses qui sont déjà en train de se produire. Et qui laissent imaginer que le bull market actuel n’a pas encore livré tous ses secrets.


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche