Google – Recherches Bitcoin (BTC) en hausse en Afrique et Amérique Latine

 Google – Recherches Bitcoin (BTC) en hausse en Afrique et Amérique Latine

Les données de Google Trends sont utiles pour dresser un état des lieux de la répartition géographique de l’intérêt porté aux cryptomonnaies en relation à l’actualité et aux événements géopolitiques. La récente crise économico-sanitaire du coronavirus a eu un impact certain sur cette réalité. En particulier en Afrique et dans les pays d’Amérique latine.

L’outil Google Trends permet de connaître la fréquence et l’importance des recherches effectuées dans un domaine donné en relation à des mots clés. Un ensemble de données que le site blockchaincenter propose de compiler pour offrir une vision plus claire sur le sujet des cryptomonnaies. Cela sous la forme d’une carte interactive et de tableaux très explicites.

Le Bitcoin sollicité en Afrique et en Amérique latine

Dans le cas du Bitcoin (BTC), cela permet de connaître les zones géographiques présentant un taux de recherche en hausse. Et actuellement il semble que ce soit en Afrique et dans les pays d’Amérique latine que cela soit le plus important. Ces zones géographiques représentent plus de 8 pays sur les 10 figurant dans le top du classement de la dominance des recherches en rapport au BTC.

Classement des recherches Google Trends sur le Bitcoin

Le continent africain a récemment été identifié comme étant le meilleur terrain de développement des cryptomonnaies. Un intérêt confirmé par les données de Google Trends et qui se situe plus particulièrement au Kenya, au Niger et en Afrique du Sud qui détient à elle seule 13% des actifs numériques du continent. Ces trois pays se situent à un niveau égal ou supérieur à 90% de recherches liées au Bitcoin dans l’univers des cryptomonnaies.

Dans ce classement, les pays d’Amérique du Sud se situent également en position de force. En tête le Brésil, le Chili et L’Équateur qui se partagent le haut du classement. Le Brésil se trouve actuellement dans une situation économique préoccupante. Un terreau propice au développement de l’intérêt et de l’adoption lié aux cryptomonnaies. Surtout au regard des erreurs commises au Vénézuela avec le fiasco en cours du Petro numérique.

Les altcoins quant à elles sont plus sollicitées dans les zones d’Europe de l’Est et de Russie, ainsi que sur le continent asiatique.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,142