Minage

Bitcoin – Les sociétés minières ont vendu 100% de leur production de BTC en mai

23 Juin 2022 - 09:00

De nombreux indicateurs permettent de définir l’état du marché des cryptomonnaies. Et certains d’entre eux s’appliquent plus particulièrement au Bitcoin, maître toujours incontesté de ces terres numériques. Car l’impact de sa baisse actuelle entraîne des conséquences immédiates sur l’ensemble de son écosystème. Avec, en première ligne, les mineurs de BTC à l’origine de la sécurisation de son réseau et de sa création monétaire. Et de récentes données permettent de constater que les principaux acteurs de cette industrie sont en train de souffrir.

L’année dernière a été historique pour le marché des cryptomonnaies, mais également pour les mineurs du réseau du Bitcoin. Car ces derniers ont engrangé sur cette période la somme colossale de 15 milliards de dollars, selon les données publiées par The Block. Une estimation – à prendre en compte comme telle – qui représente une hausse de plus de 200% par rapport à l’année précédente (2020). Et depuis, une lente descente aux enfers en train de s’accélérer sur les derniers mois.

Revenus des mineurs de BTC – Mensuel

Car la rentabilité des mineurs du Bitcoin se mesure directement en fonction de son prix de vente. Et cela bien plus sérieusement lorsqu’il est question des sociétés « publiques » de cette industrie, pour la plupart tout récemment côtés en bourse. Avec des acteurs importants comme Marathon Digital, Riot Blockchain ou encore Hut 8 mining, pour ne citer qu’eux. Ces derniers actuellement face à une situation de marché compliquée qui commence à sentir la capitulation. Car le temps n’est visiblement plus à l’accumulation, mais à la revente massive.

Mining – Revente massive de la production de BTC

La situation est compliquée pour l’ensemble des acteurs de l’écosystème des cryptomonnaies. Avec des faillites en cours et des plans de sauvetage improbables. Mais quoi qu’il arrive, des conditions de marché désastreuses en train d’effectuer un ménage que les plus cyniques ne cessent de présenter comme bienvenu et nécessaire. Une réalité qui n’épargne visiblement pas l’industrie du minage dédiée au réseau du Bitcoin. En tout cas, selon les dernières données publiées dans un rapport de la structure d’analyse Arcane Research sur le sujet. Et cela plus particulièrement à propos des sociétés de minage côtées en bourse.

En effet, depuis le début de l’année ces entreprises avaient pour habitude de revendre en moyenne 30% de leur production de BTC. Cela en grande partie afin de couvrir les frais importants liés à cette industrie, considérée par ses détracteurs comme trop gourmande en énergie. Mais les choses ont visiblement changé sur le dernier mois de mai. Car sur cette seule période, c’est l’intégralité de cette production qui a été revendue. Et cela probablement pour couvrir des frais presque identiques, mais avec un BTC dont le prix a été divisé par 2 au minimum.

Il suffit de voir les récentes annonces officielles de la société Bitfarms, implantée à Toronto. En effet, cette dernière vient de revendre 3000 BTC, soit près de la moitié de ses stocks. Cela afin de « réduire sa dette » selon les termes employés dans son communiqué de presse sur le sujet. Le tout assorti d’un plan qui, à l’avenir, ne sera plus uniquement accès sur une stratégie de type HODL sur sa production quotidienne de BTC.

« Bien que nous restions optimistes quant à l’appréciation à long terme du prix du BTC, ce changement stratégique nous permet de nous concentrer sur nos principales priorités. Ces dernières consistant à maintenir nos opérations minières de classe mondiale et à continuer de développer nos activités en prévision de l’amélioration de l’économie minière. »

Jeff Lucas, directeur financier de Bitfarms

Mining – Quel impact sur le prix du Bitcoin ?

Et la véritable question que tout le monde se pose est de savoir quelles conséquences cette situation pourrait avoir sur le prix du BTC. Car les mineurs du réseau du Bitcoin détiennent collectivement plus de 800 000 BTC à l’heure actuelle. Ce qui en fait – et de très loin – l’une des plus grosses entités de ce marché. Une somme dont près de 46 000 BTC appartiennent aux sociétés minières côtées en bourse. Et, selon l’analyste Jaran Mellerud de la structure Arcane Research, leur frénésie de vente pourrait bien enclencher un nouvel effondrement de son prix.

« S’ils sont contraints de liquider une part considérable de ces avoirs, cela pourrait contribuer à faire baisser davantage le prix du Bitcoin. »

Jaran Mellerud, analyste Arcane Research

Car la situation actuelle est critique. Avec un prix du Bitcoin en train de revisiter ses niveaux de 2017 sous les 20 000$. Cela suite à un nouveau plus bas sur les 4 dernières années, récemment validé à 17 600$ environ samedi dernier (le 18 juin). Et un indicateur Miner’s to exchange flow qui indique très clairement une forte augmentation de l’envoi de BTC sur les exchanges par les mineurs. Un niveau qui n’avait plus été atteint depuis le mois de janvier de l’année dernière (2021). Et cela de toute évidence dans le but de les revendre.

Dans le même temps, le prix moyen du hachage de BTC est également tombé à un niveau qui n’avait plus été atteint depuis 18 mois. Avec une quantité toujours plus importante de mineurs en train de débrancher leurs machines, car elles ne sont plus rentables. Et, selon certains analystes, une capitulation en cours qui pourrait bien être le signe d’un bottom tant attendu sur le prix du Bitcoin. C’est en tout cas ce que semble penser le trader et analyste Charles Edwards. Une citation qui terminera cet article sur une note d’espoir (sans pour autant constituer un conseil en investissement).

« Lorsque les mineurs abandonnent, c’est probablement le signal d’achat Bitcoin le plus puissant de tous les temps. »

Charles Edwards

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche