Cryptomonnaies

Coinbase – 10 prédictions pour le Web3 et la crypto-économie en 2022

04 Jan 2022 - 11:00

Après les éternels vœux de nouvelle année, voici venu le temps des listes de prédictions pour le marché des cryptomonnaies. Un exercice auquel se prêtent à chaque fois certains grands acteurs du secteur, ou membres de structures leaders de cet écosystème. Et un passage obligé pour tout investisseur désireux de connaître les prochaines tendances afin d’affiner sa stratégie en conséquence. Car chaque échéance de ce type est l’occasion de faire le point sur l’année écoulée. Mais également de tenter d’anticiper la prochaine, avec la marge d’erreur inévitable que cela implique. Car une orientation possible ne revient pas à donner la messe…

Le passage à l’année 2022 vient tout juste de s’opérer, et cela soulève encore plus de questions au sujet de l’état du marché des cryptomonnaies. Avec une version 2021 dont le déroulement explosif ne laisse que de sérieux doutes sur la poursuite du bull market. Mais dont les secteurs les plus centraux ont été sans aucun doute possible : layers 1, layers 2 et NFTs (métavers inclus). Car il est facile de faire le bilan. En tout cas bien plus que de s’essayer à des prédictions pour les 12 prochains mois. En particulier face à un marché en pleine mutation, parfois plus forcée que consentie.

Des listes de souhaits qui ressemblent parfois plus à celles que l’on envoie au père Noël. Avec cette idée plus new age de mettre en mot ce que l’on souhaite voir advenir pour le rendre (plus) réel. Car même si la lecture de ces prédictions en pagaille peut parfois lasser, elles permettent néanmoins de définir des tendances et des orientations à ne pas négliger. Et bien plus que des objectifs, cela indique dans quels secteurs les fonds risquent d’affluer, en même temps que la vague d’investi-suiveurs moins enclin à passer par cette étape annuelle.

Une année 2021 mouvementée pour Coinbase

Et c’est cette année au tour de Surojit Chatterjee de s’adonner à cet exercice périlleux. Avec comme valeur ajoutée, sa position actuelle de chef de produit dans la société Coinbase. Un leader historique du secteur des cryptomonnaies dont la principale actualité de 2021 a été son entrée en bourse sous la forme d’une DPO controversée. Car cela revient à ne pas créer de cryptomonnaie native, et priver ses utilisateurs de la possibilité d’en bénéficier avant tout le monde et/ou sous la forme d’un airdrop. Mais également à prêter plus de crédits à la finance traditionnelle, face à se version numérique qui en a pourtant porté le développement.

Régulation

Coinbase vs SEC - Un procès pour obtenir des clarifications réglementaires ?

Hugh B. - 09 Sep 2021 - 09:48

Il ne se passe pas une journée sans que les instances de (dé)régulation ne [...]

Lire la suite >>

Mais 2021 a également été l’occasion pour Coinbase d’annoncer la création d’une plateforme dédiée aux NFTs, avec une vocation de réseau social. Sans oublier quelques déboires inévitables avec les instances de régulation, au sujet d’une offre de prêt en relation à son stablecoin USDC jugée trop rentable. Une année somme toute très classique dans un secteur en mutation permanente. Et un rappel nécessaire avant de plonger dans les prédictions de l’un de ses cadres, dont la vision est certainement en lien aux stratégies de développement de son employeur actuel.

10 prévisions pour le Web3 et la crypto-économie

Quoi qu’il en soit, la liste des prédictions de Surojit Chatterjee comporte 10 points « sur ce que 2022 pourrait réserver au Web3 et à la crypto-économie. » Cela avec l’honnêteté de les présenter comme issues de « son point de vue à travers une boule de cristal » et sujettes à discussion. Avec une année 2021 présentée comme « marquante » pour le secteur des cryptomonnaies. Et dont les maîtres mots sont : la hausse du Bitcoin, le développement de la DeFi et l’explosion des NFTs.

Mais également une prise en compte de ce Web3 au centre de débats houleux en cette fin d’année. Tout particulièrement du fait de Jack Dorsey, ex PDG-fondateur de Twitter, qui n’y voit qu’une « entité centralisée avec une étiquette différente. » Et face auquel certains crient à la vision étriquée d’un boomer du Web2 incapable d’imaginer autre chose…

Mais le sujet est ailleurs. Car il s’agit ici de tenter de définir les grands axes de cette « crypto-économie » pour la prochaine année. Cela tout en essayant de rester exhaustif dans le nombre de secteurs abordés. Et sans oublier de prendre en compte les bouleversements intervenus en 2021.

Une recette dont la liste des principaux ingrédients est la suivante :

Blockchains et interopérabilité

Le réseau Ethereum va améliorer sa scalabilité suite au passage à sa V2 attendue pour 2022. Avec comme objectif, l’accueil des « cent prochains millions d’utilisateurs sur la crypto et du Web3. » Tout cela avec l’aide de la « traction » exercée par des layers 1 comme Solana (SOL) ou Avalanche (AVAX). Mais également de nombreux layers 2 portés par une nécessité d’interopérabilité multi-chain. Et des projets de blockchains dont la vocation sera de « se concentrer sur des cas d’utilisation spécifiques tels que les jeux ou les médias sociaux. »

Ethereum

Arbitrum, leader actuel des layers 2 du réseau Ethereum

Hugh B. - 25 Nov 2021 - 10:11

Tous les indicateurs laissent penser à un retour à la hausse imminent sur le [...]

Lire la suite >>

Un développement accéléré des passerelles (bridges) disponibles entre les différents réseaux. Cela du fait de la nécessité pour le secteur des cryptomonnaies de « chercher désespérément à améliorer la vitesse et la convivialité des ponts inter-L1 et L1-L2. » Avec comme maîtres mots : vitesse et facilité d’utilisation.

Le développement de la technologie Zero Knowledge (ZK-rollup) devrait s’accélérer face à l’enjeu de congestion possible des réseaux de type layer 1. Avec des protocoles comme ZkSync et Starknet en train de s’imposer dans le secteur. Et une solution qui devrait « attirer à la fois l’attention des investisseurs et des utilisateurs » du fait des options de confidentialité qu’elle permet de mettre en place.

Une DeFi institutionnelle et « réglementaire »

2022 pourrait également signer l’émergence d’une DeFi institutionnelle dont certains semblent se réjouir. Avec un nombre plus important de protocoles dont la stratégie de développement passera par une adoption des exigences réglementaires. Et, selon Surojit Chatterjee, « des groupes d’utilisateurs KYC distincts » ayant accès à des services différents. Car « la croissance d’une DeFi réglementée liée à l’attestation KYC on-chain aidera les institutions à gagner en confiance dans le domaine. » Est-ce réellement une bonne nouvelle ?

Finance Décentralisée (DeFi)

Aave - Vers une licence commerciale exigée par un vote à 55% de sa communauté

Hugh B. - 15 Dec 2021 - 15:00

Le marché des cryptomonnaies se trouve à une charnière dans le cadre de son [...]

Lire la suite >>

Une réalité à laquelle devrait s’associer l’apparition de services d’assurance. Cela en grande partie contre les pertes plus réelles que potentielles liées aux multiples attaques dont est victime la DeFi. Avec en ligne de mire, « des protocoles d’assurance viables garantissant les fonds des utilisateurs contre les atteintes à la sécurité. »

L’adoption des NFTs et du métavers

Il est ensuite question des NFTs dans les deux points suivants, résumés ici en un seul. Avec en premier lieu, une concurrence mise en place par ces derniers vis-à-vis des réseaux sociaux du Web2 (souvenez-vous du projet de Coinbase mentionné plus haut). Avec des jetons non fongibles qui « deviendront la prochaine évolution de l’identité numérique et du passeport des utilisateurs vers le métavers. »

Metaverse et Gaming

Métavers - Une "crypto-économie" en train de "tout révolutionner" selon Grayscale

Hugh B. - 25 Nov 2021 - 13:53

Les études se suivent et se ressemblent sur le sujet brûlant des métavers. [...]

Lire la suite >>

Cette révélation de 2021 dans laquelle Surojit Chatterjee voit débarquer en masse de grandes entreprises de l’économie traditionnelle. Avec comme dernier exemple emblématique en date, la marque Adidas et ses aspirations virtuelles. Et cela ne serait que le début…

L’émergence du Web3

Une évolution du secteur des cryptomonnaies porté par l’émergence de ce Web3 dont tout le monde parle, mais que personne n’arrive encore à définir. Avec en son centre la décentralisation que permet d’obtenir la technologie blockchain et son principe communautaire. Une dynamique qui devrait voir « d’autres grandes entreprises du Web2 plonger leurs orteils dans ce Web3 et le métavers en 2022. » Mais plus certainement dans des versions centralisées et fermées, comme cela risque d’être le cas pour Facebook, devenu Meta pour la circonstance.

La révolution initiée par les DAOs

Enfin, le dernier point de cette liste concerne le secteur des DAOs. Ces structures autonomes qui fleurissent actuellement, et qui deviendront « plus matures et plus courantes » en 2022. Avec comme conséquence directe, selon Surojit Chatterjee, d’entraîner un véritable « changement dans la définition de l’emploi. » Cela du fait d’une plus grande flexibilité, de paiements possibles en cryptomonnaies et d’une remise en cause de l’aspect formel du salariat actuel. Mais également de véritables défis, comme « procéder à des fusions et acquisitions, gérer la paie et les avantages sociaux et coordonner les activités dans des organisations de plus en plus grandes. »

Finance Décentralisée (DeFi)

DeFi vs décentralisation - Un frein à son développement qui subit les attaques de la SEC

Hugh B. - 20 Aug 2021 - 11:00

Il y a trois raisons principales de parler de la DeFi. La première consiste à [...]

Lire la suite >>

Une évolution en cours à surveiller de près. Car cela pourrait être l’occasion de voir apparaître « une pléthore d’outils » développés afin d’aider à cette transition. Tout en réussissant dans le même temps à définir un cadre de fonctionnement qui permette d’interagir avec le Web2 traditionnel. Mais avec le risque de voir les instances de régulation s’intéresser à ce nouveau paradigme, qui pourrait bien représenter leur prochain cauchemar réglementaire.

Un état de lieux intéressant à prendre en considération. Et des pistes de réflexion à ne pas négliger pour envisager cette nouvelle année. Car il ne fait aucun doute que tout cela se passera dans un environnement toujours plus enserré dans cet étau qui place le secteur des cryptomonnaies entre régulation et décentralisation. Avec comme point de bascule, l’entrée en masse des investisseurs institutionnels et leurs milliards de dollars. Et des multinationales désireuses de ne pas rater cette opportunité, sans pour autant adopter toutes les règles du jeu. Tout cela devrait être passionnant !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche