Piratage

Plateforme BSCswap – Exit scam en cours ou erreur fatale d’un débutant

11 Nov 2020 - 10:06

Il y a des matins plus durs que d’autres pour les investisseurs dans le domaine des cryptomonnaies. Et pas seulement parce que le marché américain aime vivre durant nos nuits. Cela concerne également les placements hasardeux que certains font en pensant se positionner sur des projets prometteurs. Ce qui peut conduire tout droit vers une perte des fonds ou une arnaque (ce qui revient au même). Mais il est parfois difficile de savoir dans quel camp ces pertes doivent se placer.

Tout amateur quelque peu averti dans le domaine des cryptomonnaies a entendu parler du lancement de la Binance Smart Chain. Une version alternative au réseau Ethereum qui propose des transactions plus rapides et bien moins chères. Ce qui n’a rien d’un exploit à l’heure actuelle. Et qui entre dans la dynamique de la plateforme Binance de ramener à elle le marché en pleine explosion des plateformes décentralisées.

Une véritable guerre des exchanges en cours dont le territoire convoité se résume aux utilisateurs des protocoles de la DeFi et des multiples services décentralisés reposant sur Ethereum. Un mélange entre centralisation et décentralisation qui ne permet pas d’apporter plus de clarté dans cet environnement déjà très complexe pour les non-initiés. 


Uniswap Dark scam

Ce qui offre un terrain de jeu propice aux scams et autres arnaques en tout genre. En particulier à destination des investisseurs ayant l’impression d’avoir raté le momentum de cette bulle de la DeFi qui a du mal à se dégonfler. 

Le projet de plateforme BSCswap

Et c’est très exactement au cœur de cette zone grise que vient de se lancer le projet BSCswap. Une plateforme décentralisée (DEX) qui se présente comme un fork d’Uniswap à destination privilégiée du réseau de la Binance Smart Chain. Une relation impossible à rater. En particulier vu le nombre de liens qui renvoient vers le site de Binance. 

« BSCswap est un protocole Uniswap V2 AMM (Automated Market Making) complet conçu pour la Binance Smart Chain avec quelques correctifs nécessaires (version mise à jour du compilateur de solidité, etc.). Les utilisateurs peuvent désormais échanger des jetons BEP20 et fournir des liquidités à BSCswap pour gagner des jetons LP (liquidity provider, ndlr) qui peuvent être utilisés pour des projets de Yield Farming. » – BSCSwap

BSCSwap

Une présentation qui a le mérite de rassembler en un paragraphe tous les éléments nécessaires à la salivation des investisseurs avides. Cela en mêlant la plateforme Uniswap et sa rivale centralisée Binance dans un projet de DEX. Ce dernier offrant une option de liquidity mining et des outils à destination du Yield Farming

Une belle liste de courses pour le montage de ce qui ressemble à un exit scam d’anthologie. Surtout si l’on regarde le logo utilisé par cette plateforme et qui ressemble beaucoup (trop) à celui le Binance

Un lancement en forme d’effondrement

Ce lancement a été alimenté par un compte Twitter très actif depuis sa mise en place en septembre dernier. Cela à base de données techniques mélangées à d’improbables dessins de manga. Le tout reposant sur une forte mise en avant de l’aspect dégénéré (degens) de la DeFi de ce projet. 

Ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose. Mais qui doit impérativement obliger à se questionner sur le sérieux et le professionnalisme de l’équipe qui se trouve derrière.

Tout cela aboutissant à ce qui devait être l’ouverture d’un pool de staking à destination des jetons BSWAP natifs de cette plateforme. Ce dernier n’existant encore que sous la forme d’une prévente avec un cours qui avait débuté aux alentours des 1200$ lors de sa mise en place il y a deux semaines. Une actualité qui devait prendre effet ce matin vers 7:00, heure française.


bscswap-staking-pool

Et l’effet ne s’est pas fait attendre. Même s’il n’a certainement pas pris la forme que ses investisseurs souhaitaient. Car c’est par un véritable et soudain effondrement du cours du jeton BSWAP que cette mise en place s’est soldée ce matin. Cela au moment presque exact de l’ouverture du pool de staking

Exit scam ou erreur de débutant

Une réalité qui a rapidement été mise en lumière et relayée sur Twitter. Et qui fait hurler les investisseurs mécontents depuis ce matin. Le tout à base d’accusations tout à fait légitimes qui font état de ce qui pourrait être un exit scam en cours.


La plateforme BSCSwap est-elle un exit scam ?

Des faits dont se défendent les développeurs du projet. Ces derniers expliquent en ce moment même avoir été victime d’une erreur de l’un des membres de son équipe. Ce dernier aurait en effet brûlé accidentellement l’équivalent de 50 000 jetons BSWAP. 

« Lors de l’ouverture d’un nouveau pool de jalonnement pour les jetons BSWAP, l’un de nos développeurs a accidentellement brûlé 50000 jetons BSWAP en envoyant BSWAP à la mauvaise adresse de pool » – BSCSwap

Ce qui permet de revenir et d’insister sur le point précédent qui consiste à « se questionner sur le sérieux et le professionnalisme de l’équipe. » Surtout lorsque l’erreur mentionnée est digne d’un débutant dans le domaine des cryptomonnaies. Mais qu’elle concerne cette fois l’équivalent de 43 millions de dollars au cours du jeton BSWAP juste avant cette tragédie.

Vers une solution de migration ? 

Une actualité qui fait inévitablement remonter à la surface le lancement catastrophique du jeton YAM il y a quelques mois. Et qui ne va pas dans le sens d’une prise au sérieux de ces dégénérés (degens) de la DeFi qui ont décidément bien choisi leur dénomination. 

Cela même si certains de leurs projets sont – peut-être par chance – de belles aventures de l’univers des cryptomonnaies. Mais uniquement si l’on fait abstraction d’une bonne part de l’aspect alimentaire de leurs réalisations.


Les improbables jetons Memes de la DeFi

Dans tous les cas, il semble que l’équipe de développement derrière ce projet soit en train de s’activer pour trouver une solution. Cela sous la forme ce ce qui pourrait être une migration des jetons BSWAP vers un nouveau smart contract. Un scénario qui ressemble donc de plus en plus à un mauvais remake de l’épopée YAM et de ses trois migrations successives.

L’équipe s’excuse pour les désagréments causés par cette erreur humaine. Cela sans toutefois donner plus d’informations sur l’avenir encore très incertain de leur projet. Ce qui ne va pas rassurer les investisseurs ayant placé des fonds dans ce fiasco. Et qui ne permet toujours pas d’affirmer qu’il ne s’agit effectivement pas d’un exit scam en cours

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche