Bitcoin

Cet analyste l’affirme, le Bitcoin atteindra 135 000 dollars en décembre

21 Juin 2021 - 09:30

Le marché des cryptomonnaies n’est pas au mieux de sa forme en ce début de période estivale. Une situation qui voit de nombreux investisseurs baisser les bras. Et un sentiment général qui est tout autant à la baisse que le prix du Bitcoin. Pourtant certains analystes restent confiants pour la fin de cette année 2021. Et ils envisagent même que ce bull market n’ait pas encore livré toutes les promesses qu’il annonçait il y a encore quelques semaines seulement. Se pourrait-il que le bull run ne soit pas terminé ?

La situation actuelle dans le domaine des cryptomonnaies peut se résumer à une grande et profonde incertitude. Cela avec des portefeuilles dont la valeur a bien souvent été divisée par deux en l’espace d’un mois. Et des investisseurs qui se demandent s’il ne faudrait pas tout revendre avant qu’une autre évaporation de leurs capitaux n’intervienne. Mais cela sans jamais avoir la certitude que cette décision n’est pas la pire erreur à faire. Surtout si comme certains le pensent il ne s’agit là que d’une pause vers d’autres sommets.

Car le prix du Bitcoin n’est que celui que les investisseurs acceptent de payer pour en avoir. Et les récentes attaques à son encontre ont touché en plein portefeuille les nouveaux arrivants dans le secteur. Cela avec une Chine qui semble prête à tout pour en parasiter le bull run.

Bitcoin – La Chine coupe le courant aux mineurs de BTC

Et un Elon Musk qui ne fait pas mieux, en s’achetant sur la perte des fonds de ces derniers une image de défenseur de l’écologie qui sonne faux. Une situation qui pousse l’analyste PlanB à affirmer que rien n’est encore perdu dans le domaine. Cela avec un objectif à 135 000$ qu’il présente comme encore possible pour 2021 !

Un Bitcoin à 135 000$ en décembre

Car l’incertitude actuelle du marché des cryptomonnaies permet d’envisager son avenir sous l’angle que l’on souhaite. Mais également de penser que rien n’est encore joué. Surtout si l’on considère que le Bitcoin reste actuellement stabilisé au-dessus de ce niveau stratégique des 33 000$. Et que son prix ne correspond pas à ce qu’il devrait être, mais à sa résistance aux attaques qu’il a dû affronter. Un point de vue qui donne une tout autre vision de ces 34 411$ actuels. Car cela ne serait pas le « prix réel » du BTC, mais son niveau de support suite à un mouvement de FUD très violent et ciblé… mais passager.

C’est en tout cas ce qu’affirme l’analyste PlanB. Ce dernier n’étant rien de moins que le créateur très populaire de l’indice Stock to Flow (S2F) appliqué au Bitcoin. Une source d’inspiration pour certains, et une vaste blague pour d’autres. Mais une courbe qui a tendance à ne jamais se tromper depuis sa mise en place. Et qui semble selon toute vraisemblance poursuivre sa tendance haussière contre Chine et Elon Musk.

« Le prix du Bitcoin est inférieur à 34 000 $, suite au FUD énergétique d’Elon Musk et au crack minier de la Chine. Il y a aussi une raison plus fondamentale pour laquelle nous voyons une faiblesse en juin, et peut-être en juillet. Mon pire scénario pour 2021 : août > 47K, sept.> 43K, oct.> 63K, nov.> 98K, déc.> 135K. » – PlanB

Un scénario qui va encore faire hurler les nombreux investisseurs qui ont fini par capituler et pour qui tout est déjà plié. Mais qui permet néanmoins de considérer la situation actuelle sous un angle intéressant. Car les fortes baisses n’ont rien de tellement surprenantes dans le cadre d’un bull run. Et ce genre de configuration n’est pas une première au sein d’un marché haussier.

Un scénario identique à 2013

Une prévision de l’analyste PlanB qui fait suite à ce qu’il avait auparavant identifié comme une configuration très similaire à celle du bull run de 2013. Cela sous la forme de ce qui pourrait n’être que le premier sommet d’une hausse qui finira par en compter un second bien plus important. Le tout suite à un retournement du marché qui reste tout à fait possible.

« Nouveau point : 37 341$ en mai (-35%). Nous savions que le Bitcoin ne monterait pas en ligne droite et plusieurs baisses de -35% sont possibles (et même probables) au cours d’un marché haussier. Cela commence à ressembler à 2013. » – PlanB

Car pour mémoire, début avril 2013 le Bitcoin avait atteint un premier sommet de 260$, suite à une hausse de plus de 2000% par rapport à janvier (11,50$). Cela avant d’enregistrer une violente correction supérieure à 75% qui a fait replonger son prix à seulement 45$. Un mouvement qui a donné suite à une période de consolidation de plus de 6 mois jusqu’à début octobre de la même année. Et un retour à la hausse qui a cette fois dépassé les 860% en moins de 30 jours pour atteindre le véritable sommet de ce bull run à 1160$.

Bien évidemment, les données du passé ne permettent pas de prédire avec exactitude ce qui va se passer dans l’avenir. Et cette analyse très optimiste de PlanB reste à apprécier à la hauteur des certitudes et doutes de chacun. Mais elle offre un éclairage intéressant sur l’importante volatilité de ce marché. Ainsi que sur cette possibilité de voir le Bitcoin poursuivre sa hausse après une période de doute qui pourrait bien se prolonger durant tout l’été.

La France au 6ème rang mondial pour les gains enregistrés sur Bitcoin en 2020

Car aucun bull run du Bitcoin ne s’est jamais fait en ligne droite. Et plus son marché devient populaire, plus il s’expose à des mouvements importants liés à l’actualité qui l’entoure. Mais aussi et surtout à la panique que cela déclenche parmi ses nouveaux investisseurs. Ce qui dans le cas de figure de cette analyse de PlanB représente un avantage plus qu’une faiblesse. Car plus ce marché haussier se prolonge dans le temps et plus son second sommet potentiel pourrait être élevé


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche