Visa affirme son inscription dans l’univers des cryptomonnaies

 Visa affirme son inscription dans l’univers des cryptomonnaies

Le géant mondial des cartes de paiement est déjà en lien avec l’univers des cryptomonnaies. Mais cet engagement est encore très limité en comparaison de ce qu’il pourrait être si Visa s’y investissait dans une démarche plus affirmée. Et il semble que sa stratégie soit justement en train de changer sur le sujet. Mais cela ne dépend pas que de sa bonne volonté…

Il est indéniable que l’époque actuelle est à l’adoption des cryptomonnaies. Un mouvement enclenché depuis l’entrée de Facebook dans cette arène avec son Libra. Un échec aussi retentissant que le mouvement qu’il a initié. Tel un pavé jeté dans la mare, l’onde de choc est encore palpable aujourd’hui et les conséquences pas encore toutes connues.

Cela se caractérise dans les faits par une porosité de l’univers la blockchain et de la finance traditionnelle à l’égard l’une de l’autre, mettant fin à une décennie d’étanchéité à toute épreuve. Il suffit de constater la montée en puissance des projets de monnaies numériques de Banques centrales (CBDC). Ou encore les entrées successives ou annoncées des géants du domaine comme Paypal dernièrement.  Même les instances de régulation américaines commencent à vouloir une part de ce gâteau.

Visa se présente comme une passerelle

Dans un récent article de blog, la société Visa exprime sa position vis-à-vis de l’univers des cryptomonnaies. Le titre est évocateur : « Faire progresser notre approche de la monnaie numérique. » Elle y décrit son engagement progressif et constant aux côtés d’acteurs comme Coinbase ou Fold dans le domaine.

« Nous pensons que les monnaies numériques ont le potentiel d’étendre la valeur des paiements numériques à un plus grand nombre de personnes et de lieux. À ce titre, nous voulons aider à façonner et à soutenir le rôle qu’ils jouent dans l’avenir de l’argent. » – Visa

Visa se présente comme une passerelle entre l’univers des monnaies numériques et son réseau mondial de 61 millions de commerçants. Cela en offrant des solutions de pointe permettant aux acteurs de la cryptosphère d’accroître la qualité de leurs services de paiement à destination de leurs utilisateurs. En particulier grâce à des offres rapides et simplifiées pour dépenser leurs cryptomonnaies partout dans le monde. Tout un programme !

La fièvre des stablecoins

Mais ce que pointe également Visa est l’adoption grandissante de cette technologie par les consommateurs. Cela en mettant en avant en particulier l’émergence incontournable et grandissante des stablecoins qui « offrent les avantages des monnaies numériques et la stabilité des devises comme le dollar. » Et qui semblent avoir l’effet désiré sur les entreprises jusque là frileuses vis-à-vis de la volatilité des cryptomonnaies.

« C’est un concept qui gagne du terrain au-delà des fintechs et qui inclut désormais les institutions financières et les banques centrales. Les consommateurs et les entreprises adoptent également les monnaies numériques et la diffusion augmente rapidement, atteignant plus de 10 milliards de dollars en mai. » – Visa

Une donnée qui souligne à quel point le monde de la finance traditionnelle a peur de la très grande volatilité qui est dans l’ADN de l’univers des cryptomonnaies. Et il semble que la recherche actuelle de solutions de stabilité numérique ait un effet bénéfique dans le domaine. Il suffit pour cela de voir le succès du Tether (USDT) ou de solutions décentralisées comme le DAI de MakerDAO

Un rapprochement stratégique

Mais ce rapprochement de Visa avec l’univers des monnaies numériques se fait tout de même sur la pointe des pieds. Cela du fait de ce que l’entreprise désigne comme les questions et préoccupations des dirigeants politiques et des régulateurs à l’égard des cryptomonnaies et des problèmes en relation à la protection des consommateurs et à la possible résiliation des paiements

Car même si l’ambiance est à l’adoption, les problèmes récurrents de « sécurité » désignés par les instances de contrôles monétaires mondiales restent le frein principal d’une prétendue liberté d’utilisation des cryptomonnaies qui ne pourra se faire qu’avec une prise de contrôle même partielle de cet univers. Et dans ce cas de figure, le frein à l’adoption viendra plus sûrement de la cryptosphère elle-même ! 

Une situation qui oblige Visa à mesurer son engagement dans le domaine tout en laissant son pied dans une porte qui commence tout juste à s’ouvrir. Car la situation d’adoption actuelle n’est pas forcément acquise. Cela en particulier avec l’arrivée effective des monnaies numériques de Banques centrales. Une réalité qui pourrait poser un réel problème de conflit entre les solutions privées de stablecoins et les CBDC pour le contrôle monétaire international. Une réalité qui pourrait bien être le prochain grand obstacle auquel devra faire face l’univers des cryptomonnaies.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,154